Nous Contacter           

       

Lorenz Hopfenmüller naquite le 29 mai 1844 à Weismain, Allemagne. Il devint prêtre du diocèse de Bamberg et fut ordonné le 6 octobre 1966; à l’âge de vingt-deux ans. Après avoir terminé des études doctorales à l’université de Würzburg, il fut nommé dans la paroisse Saint Martin à Bamberg. En 1872 il devint éditeur de la revue catholique Bamberger Volksblatt. Comme suite à son implication directe dans l’apostolat de la presse, il entra en conflit avec les autorités anti-catholiques et fut emprisonné plusieurs fois. En 1878 il fut transféré à Reichmannsdorf et en 1882 à Seussling. Il s’engagea énormément dans le combat contre l’extrême pauvreté qu’il rencontra dans ces deux villes. Il entra en contact avec le Père Bonaventura Lüthen de la Société Catholique d’Enseignement qui avait placé des publicités pour Der Missionär dans son journal.
 
Après le décès de sa mère, il se sentit en mesure d’accomplir son projet de longue date de rejoindre une communauté religieuse, ce qui lui permettrait d’aller dans des missions étrangères. En 1887 il se rendit à Rome et devint membre de la Société Catholique d’Enseignement. Au noviciat, il prit le nom religieux d’Otto. Le Fondateur, le Père Françoois Jordan, lui confia rapidement la formation des candidats. Il utilisa aussi ses dons de journaliste au bénéfice de la Société. En 1889 il fut envoyé, avec le Père Angelus Münzloher âgé de vingt-trois ans et les frères Joseph Bacle et Marianus Schumm à Assam dans le nord-est de l’Inde où il devint le premier supérieur. Le travail de cette nouvelle mission fut exécuté avec beaucoup de zèle et d’énergie. Le Père Otto écrivit un catéchisme et la vie de Jésus et de Marie en Khasi, et il avait commencé à traduire les histoires de la Bible de Schuster. Mais il attrapa une méningite comme suite à une attaque cardiaque et il mourut le 21 août 1890.
 
Le Père Otto Hopfenmüller était un homme avec de nombreux talents et une énergie sans borne, et ce fut un grand encouragement lorsqu’il rejoignit la Société nouvellement formée. Il dit en ses propres mots : « J’ai choisi de rejoindre la Société Catholique d’Enseignement qui vient d’être fondée parce qu’elle a besoin de travailleurs et parce qu’il y règne un bon esprit, et je pense que je pourrai y porter des fruits pour le Royaume de Dieu. »
 
Il est certain que le Père Jordan n’aurait jamais pu accepter la responsabilité de la mission à Assam s’il n’avait pas été persuadé que la direction de la mission d’Assam pouvait être confiée au Père Otto. Le Père Jordan savait qu’il pouvait faire confiance à son énergie, sa spiritualité profonde et son expérience sacerdotale étendue. Bien que le Père Otto Hopfenmüller mourut âgé seulement de quarante-six ans, personne ne met en doute le fait qu’il ait vécu et une vie chrétienne pleine et accomplie.

 


12
11
13-St-Martin
14
21-Sending-of-first-missionaries
15
22-Audience-with-Pope-Leo-XIII
24-Fr-Otto-Hopfenmueller
38
31-first-conversion


Télécharger Livre: Père Otto Hopfenmüller - Missionnaire du Divin Sauveur

Franciscus Jordan

Aucun

sacrifice, aucune croix, aucune souffrance, aucune détresse, aucune affliction, aucune attaque, rien ne doit être trop dur pour toi avec la grâce de Dieu. Je puis tout en Celui qui me rend fort.

Salvatoriens dans le Monde

Angleterre  Albanie  Allemagne  Australie  Autriche  Bélarus  
Belgique  Brésil  Cameroun  Canada  Colombie  Comores  
Congo  Écosse  Équateur  Espagne  États-Unis  Guatemala  
Hongrie  Inde  Irlande  Italie  Mexique  Monténégro  
Mozambique  Philippines  Pologne  République_Tchèque  
Roumanie  Russie  Slovaquie  Sri_Lanka  Suriname  
Suisse  Taiwan  Tanzanie  Ukraine  Venezuela